Une nouvelle légende, une prophétie étrange, une guerre sans merci !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le Corbeau rencontre la Lumière. [ PV : Légende du Corbeau et Etoile Lumineuse ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Légende du Corbeau

Félin initié


Masculin Messages : 64

Carte d'identité
Relations:
Relations 2:


MessageSujet: Le Corbeau rencontre la Lumière. [ PV : Légende du Corbeau et Etoile Lumineuse ]   Sam 5 Nov - 21:46



Le Corbeau rencontre la Lumière.


Le vent fouettait son pelage lourd et humide. La pluie battante tombait sans cesse et son rideau gris tranchait le félin qui ne paraissait pas s'en préoccuper davantage. Il se tenait dans une clairière, au milieux de quatre grands chênes, ces sages et seigneurs du temps. Légende du Corbeau aimait cette impression de dominer le monde, cette sensation de pouvoir arrêter le temps et de le sentir au creux de sa patte. De pouvoir le changer, à sa guise. Une échappatoire à ce monde de violence et de polémique. Le grand guerrier aimait cette violence et ces guerres... mais un moment de répit et se paix était fondamental et surtout très agréable. Seulement pour un moment bien évidemment.
Cette colline lui donnait enfin l’impression d’exister en prenant le temps de plonger dans ses souvenirs et de penser à ses projets sans être interrompu par un novice trop téméraire ou une femelle un peu trop attirante. Le musculeux félin regardait intensément la plaine se gorger d'eau de pluie, et le sol, autrefois resplendissant et verdoyant, se teignait d'une couleur vaseuse et indéfinissable. Les nuages étaient noirs et menaçant, comme s'ils tenaient absolument à passer leur fureur sur la forêt, assombrissant le ciel et la Terre. Légende du Corbeau adorait ce temps-là. Contrairement à beaucoup de chat, il aimait ce pelage mouillé, ses pattes embourbées de boue, cet air sauvage et dur, tel devait être un vrai militaire et pas un de ces félins qui ose se prétendre guerrier alors qu'à la moindre goutte d'eau ou à la moindre trace de boue sur son soyeux et impeccable pelage, fuit dans les mamelles de sa mère. A ce moment là, alors qu’il relatait son mépris pour ces chats-là, un mulot fila sous son nez, aussi rapide qu’un de ces éclairs dans le ciel orageux. Légende du Corbeau bondit agilement, ne perdant pas une seconde. Ses pattes dérapèrent sur la pierre rocailleuse recouverte de pluie. D’un bond magistral, il sauta dans le vide. Atterrissant, si l’on peut le dire, souplement, il démarra sur les chapeaux de roues et prit en chasse l’animal. La proie détalait, envoyant des projection de boue dans les yeux gris du matou. Corbeau en était certain, la bête devait sentir son haleine chaude et puissante souffler sur son corps tant sa gueule était près de l’animal. Le chat noir tourna vivement, évitant de peu une branche sur le sol. Il perdit de vue quelques instants sa proie mais la repéra dans la seconde, il reprit sa course effrénée, le nez en l’air pour ne pas la perdre de nouveau. La pluie qui tombaient et la gadoue sous ses pattes ne lui facilitaient pas la tache, brouillant sa vue et la faisant glisser et ralentir, sans parler du poids non négligeable du félin. Le matou au pelage immaculé accéléra l’allure quand il huma l’odeur du mulot. Le rongeur s’était réfugié sous un rocher, croyant duper le chat pour si peu. Malheureusement pour lui, on ne la faisait pas à Légende du Corbeau, le matou noir bondit et d’un coup de griffes, trancha la gorge du rongeur. Le sang gicla soudainement sur la clairière, mais la pluie eut vite fait de l'effacer. Du bout du museau, il retourna le corps encore tout chaud et croqua avidement dans la chair filandreuse et humide. Dans un ronronnement satisfait, le chat au pelage se confondant dans la neige, lécha les os. Puis, il se redressa rapidement, le ventre remplit. D’un coup de patte, il creusa un petit trou dans la terre meuble, poussa du bout du museau les os et les restes du rongeur et recouvrit le tout. Le ventre remplit, il était toujours de meilleur humeur.

Les Quatre Chênes antiques se dressaient autour de lui, majestueux, impressionnants, dominants. Légende du Corbeau s'approcha et pressa sa truffe pigmentée contre l'écorce rugueuse et glacée du Chêne dont l'écorce avait toujours été plus sombre que les autres, comme le clan de l'Ombre avec ses clans ennemis. Un frisson le parcouru, si bien qu'il recula vivement. Il s'assit alors, la tête orientée vers les cieux, et dû plisser des yeux tant la pluie était forte. Cette-dernière, remarqua t-il, faiblissait peu à peu pour n'être plus qu'une averse minime. Le matou au pelage de corbeau continua à regarder le ciel, essayant d'y trouver une quelconque forme déchiffrée. Rien. Son imagination lui jouait des tours.

- Ces rêveurs sont vraiment des imbéciles heureux, murmura-t-il dans un souffle de fumée blanche. Il était un conquérant, un militaire et un guerrier. Il tenait à cœur son poste de Lieutenant. Il observait également les differentes personnalités de chacun, et ce depuis maintenant longtemps. Aujourd'hui, un simple regard lui permettait de cerner le caractère d'un individu. Il y avait les gros durs mais qui n'avait rien dans la tête, ceux qui n'avait pas confiance en eux mais qui se battait avec honneur, les couards prétentieux ou encore les amoureux transis de la nature jouant les poète. Cette dernière caste représentait pour lui un grand mystère. Un jour, il avait surpris un novice regarder les nuages. Il se souvint l'avoir réprimandé à rester le séant au sol à ne rien faire. Le jeune lui avait répondu qu'il regardait les nuages et qu'il arrivait ainsi à voir des choses qui pour lui, le clan des Etoiles lui envoyait en tant que message. Légende du Corbeau avait mainte fois essayé mais il ne voyait rien. Seulement, des nuages. Rien d'autre. " On dirait bien que Voix du Sage avait raison finalement. Je suis trop pragmatique, mais pour rien au monde je ne me changerai en un de ces utopistes. La guerre c'est du sang, des feulements, et la mort. Elle est également la gloire et l'honneur. Je n'ai pas de temps à perdre avec des chats qui pensent plus qu'ils n'agissent. " pensa le Lieutenant l'air sombre. Soudain, une odeur lui fit dresser les oreilles. Il bondit sur ses quatre pattes, les crocs en avant. Cette odeur il l'a reconnaissait : le Tonnerre. A ce moment précis, le tonnerre gronda, comme s'il était d'accord avec Légende du Corbeau. Lorsqu'il aperçut son assaillant, son pelage qui s'était hérissé soudainement se raplatit peu à peu. Une femelle. Le lieutenant ne bougea pas, il la regardait, intensément, et ne se gênait pas pour la dévisager ouvertement, sous la fine pluie qui continuait toujours à tomber. Le matou posa son regard au détour des prunelles de la femelle. Ses yeux étaient de la même couleur que les jeunes pousses à la saison des Feuilles Nouvelles et son pelage aussi flamboyant que le feu du soleil quoique trempé par le temps. Il esquissa un sourire mais ne baissa pas la garde pour autant. Cette chatte et lui s'étaient déjà rencontrés lors des Assemblés, et puis qui ne reconnaîtrait pas cette féline ?

- Étoile Lumineuse,dit-il enfin sur un ton assez enjoué, et son souffle s'envola vers les cieux gris dans un nuage de vapeur...


Dernière édition par Légende du Corbeau le Dim 6 Nov - 16:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etoile Lumineuse

Monstre suprême d'Halloween.

avatar

Féminin Messages : 182

Carte d'identité
Relations:
Relations 2:


MessageSujet: Re: Le Corbeau rencontre la Lumière. [ PV : Légende du Corbeau et Etoile Lumineuse ]   Dim 6 Nov - 16:26

Rêver de son futur. Rêver de son passé. Rêver de bien être et rêver des cauchemards. Un miaulement retendit autour d'Etoile Lumineuse. Ses yeux s'ouvrirent lentement, battant des cils pour faire disparaitre le flou qui lui barrait la vue. Une silhouette féline se dessinait devant elle et peu à peu, elle put voir la guerriseuse de son clan. Confuse, Etoile Lumineuse bondit sur ses pattes. Tous bourdonnaient autour d'elle. Elle parcoura sa tanière du regard, cherchant un prédateur invisible. Tout était confus dans sa tête puis elle se rappella de son rêve. L'image de son unique chaton, il venait à chaque fois hanter ses rêves. C'est tout le temps la même chose. Il pénetre dans sa tanière pour lui reprocher son acte cruel - qui n'a pourtant rien de cruel - avant de lui sauter à la gorge. Mais cette fois la meneuse a réussie à désobéïr à son cerveau. Elle a esquivé et s'est enfuie comme une lâche. Elle courrait dans la forêt à perdre haleine, tout son clan à sa poursuite. Puis il y eu se miaulement, celui qui lui a sauvé la vie. C'est un peu comme la sonnerie d'un réveil qui t'arrache de ton lit mouilleux. Sauvée par le gong.

« Etoile Lumineuse ? Tout va bien, tu es bizarre. »

La voix de la guerisseuse fit sursauta la meneuse. Interdiction de lui raconter son rêve. Confuse, elle se rassit sur sa litière pour commencer une toilette, l'air de rien. Un instant après, elle leva les yeux vers sa guérisseuse d'un air qui faisait semblait d'être interrogateur.

« Que me vaut ta visite ? »

La guerisseuse se mit à la dévisager, soupçonneuse. Il ne faut surtout pas qu'elle apprenne ses problèmes, personne ne doit le savoir. Puis la guérisseur haussa les épaules concluant que rien n'était grave. Elle finit par lui répondre, un peu confuse.

« Ca ne te dérangerais d'aller me chercher de la lavande aux Quatre Chênes ? J'en est besoin pour diminuer la fièvre d'Aile d'Oiseau [NOM FICTIF]. Je dois rester à ses côtes et tout le monde est occupée. »

Etoile Lumineuse réfléchit quelques secondes. Elle était fatiguée mais rien que de voir son fils la ferai pleurer. Si elle accepte, personne ne serait là pour venir la déranger et toutes ses questions seront mises en réponses.

« D'accord. Je vais essayer de faire le plus vite que je peux. Si je ne reviens pas avant midi, envoie un guerrier en chercher à ma place. »

La meneuse fila de sa tanière à la poursuite de la guerriseuse. Celle-ci lui cria assez tôt pour qu'elle l'entende, avant qu'Etoile Lumineuse sorte du camp :

« Ce sont des fleurs mauves, tu ne pourras pas les râter ! »

La pluie tombait à flot et aucuns abris ne trouvaient à l'horizon. L'eau collait au long pelage roux de la femelle et elle ne cessait de s'ébrouer toute les 2 secondes. Elle détestes la pluie. C'est tellement désagrable pour elle de sentir son poil collé à elle, trempé et lui galçant les os. Impossible de savoir s'il était midi passé, les nuages noirs masquais la lumière du soleil. Soudain, d'immenses arbres vieux comme mille ans se dressérent devant elle. Elle était arrivé au Quatre Chênes, enfin. L'odeur des clans ennemis entourait l'endroit. Mais elle n'était ps seule, un chat solitaire se tenait immobile, entouré des arbres sacrés. La féline s'avança rapidement mais sûrement pour enfin aperçevoir et sentir l'odeur d'un guerrier du clan de l'Ombre. Cette odeur elle la conaissait, elle l'avait déjà sentie. Légende du Corbeau. Lieutenant du clan de l'Ombre. Elle se souvint l'avoir déjà rencontré lros des Assemblés, très reconnaisable avec son pelage noir de corbeau et ses yeux métals. Elle le surprit à esquisser un sourire, genre ouais j'te drague. Met toi l'doigt dans l'oeil mon p'tit costaud, t'aura jamais Etoile Lumineuse. Ou pas.

« Etoile Lumineuse »

La femelle ne resta pas intimidée face à sa voix enjoué. Le visage neutre, elle s'assit face à lui, d'un air sage. Elle entoura sa queue autour de ses pattes avant de lui répondre, les yeux plissés de questions :

« Tiens, Légende du Corbeau. Le lieutenant du clan de l'Ombre. Le fameux. »

_________________

La vie parfaite n'existe pas. Les péripéthies ont toujours étaient là pour corser votre vie, et sans elles, vous ne serez rien.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Légende du Corbeau

Félin initié


Masculin Messages : 64

Carte d'identité
Relations:
Relations 2:


MessageSujet: Re: Le Corbeau rencontre la Lumière. [ PV : Légende du Corbeau et Etoile Lumineuse ]   Dim 6 Nov - 18:15



Légende du Corbeau promenait son regard nonchalant sur la chatte, ce sourire fermé toujours sur le coin des lèvres. Tout compte fait, elle n'était pas aussi coincée qu'il l'avait imaginée, plutôt drôle même. Sa fourrure rousse désormais ternie par la pluie était gonflée, par la peur ? par la haine ? par le gêne ? ou simplement au naturel ? Légende du Corbeau ne pouvait détacher son regard des prunelles verdoyantes de la femelle, il avait déjà remarqué que le petit Bipède qui l'avait un jour sauvé avait les même yeux qu'elle. Il n'était pas certain qu'elle le prendrait pour un compliment, mais pour lui s'en était un. Bref , il venait de perdre un semblant de dignité devant cette chatte qui le fascinait secrètement depuis sa venue au sein de la forêt des lunes plus tôt. En effet il revit sa première Assemblée où l'on annonçait que le clan de l'Ombre avait un nouveau Lieutenant, non seulement très jeune à l'époque mais de surcroît qui n'était pas de sang pur puisqu'il était né chat errant. Contrairement aux deux autres Chefs ennemis, elle s'était tut. Affichant exactement la même stature qu'à ce moment-même : une image impassible, digne.
Il laissa quelques instants son regard porter vers ses pattes maculées de boue, puis, releva la tête laissant au passage des dizaine de gouttelettes longer son visage puis son museau, et affronta les yeux pyromorphites de la femelle.

    - Je constate que l'on te parle donc souvent de moi. J'en suis flatté, surtout venant de ta part...


Il avait terminé sa phrase dans un murmure, presque inaudible. Il remarqua le coup d’œil que lui avait jeté Étoile Lumineuse sur son poitrail, là où sa grande cicatrice lui barrait le torse d'un unique trait, souvenir dû à une lutte acharné contre une loutre. Comment lui avait-on dit déjà ? Ah oui, qu'il était spectaculaire. De ses longs muscles, de son imposante carcasse, son pelage de jais, ses yeux couleur acier et son horrible cicatrice, il effrayait même certains chatons de son clan. Il était loin de ces chats à la fourrure de velours, toujours si bien lustrée et aux belles perles glacées qu'ils avaient pour yeux, sans parler de leurs sourires éclatants. Cependant, il savaient que plusieurs femelles priaient pour passer une nuit auprès de lui et heureusement car qu'est-ce qu'il aimait ces nuits d'amour avec elles. Il devait admettre qu'il avait plutôt un physique avantageux pour les combats mais jamais cependant aucune femelle ne pouvait rester auprès de lui. Toute sa vie, il avait toujours été cash, et son caractère discipliné et de vieux militaire n'arrangeait rien non plus. Il disait clairement ce qu'il pensait, les mensonges ne servaient à rien, seulement à compliquer les circonstances et un peu de je m'en foutisme aussi. Si en plus, la personne vous était chère, le lieutenant trouvait ça vraiment laid. Enfin, il pouvait parler. Lui, il n'avait pas de compagne, pas de descendance prévue, pas de mère, enfin si il en avait une mais elle l'avait abandonné alors qu'il n'était qu'un marmot pour aller assouvir les désirs d'un vieux mâle en rut. Il n'avait rien, mis à part de vieux camarades qui au fond les aimait bien. Seulement, eux, étaient tous casés avec femme et enfant, des vétérans de guerre qui avaient leur vie de mari et de père. Aujourd'hui, ils n'avaient plus le temps de chasser au beau milieux de la nuit, de tuer un blaireaux ou d'emm*rder les patrouilles ennemies. Non, aujourd'hui ils avaient tous des responsabilités et lui celle de Lieutenant. Réprimant de grogner par frustration, il demanda :

    - Comment as-tu fait ? Comment as-tu pu continuer à aimer ton rôle de meneuse tout en te confrontant chaque jour aux sacrifices que tu as dû faire ?


Le grand mâle s'ébroua ouvertement, provoquant un cumulus de gouttes. Puis, de ses yeux métalliques, il fixa la vétérante...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etoile Lumineuse

Monstre suprême d'Halloween.

avatar

Féminin Messages : 182

Carte d'identité
Relations:
Relations 2:


MessageSujet: Re: Le Corbeau rencontre la Lumière. [ PV : Légende du Corbeau et Etoile Lumineuse ]   Lun 7 Nov - 19:50

Etoile Lumineuse ne fut pas dupe bien que flattée. Elle ne voit qu'en Légende du Corbeau le venin d'un serpent. Quelque chose attira l'oeil d'Etoile Lumineuse. Une immense cicatrice - si on peut la qualifier d'immense - barrait le poitrail du jeune mâle. Elle se souvint d'avoir entendu des rumeurs dire que Légende du Corbeau s'était battu contre une loutre et, que sa victoire avait été récompensé par cette cicatrice. Aucunes émotions de dégoût ne déformait le visage de la meneuse, plutôt une émotion de respect et de la pitier qui se lisait qu'au plus profond de ses prunelles. Elle constata que la cicatrice lui donnait un air viril, plus imposant et crains. Enfin, c'est l'avis de Lumière, les autres pensent ce qu'ils veulent.
La femelle remarqua que la pluie ne tombait plus et un petit coup d'oeil vers le ciel confirma. Mais, pourquoi était-elle venue déjà ? La lavande ! Il faut qu'elle trouve de la lavande, et avant midi. Mais il était à son avis déjà trop tard, la guérisseuse avait envoyer un guerrier chercher la plante à sa place. Elle soupira, déçue d'elle même. Et si la fièvre Aile d'Oiseau augmentait et qu'il en mourrait ? La vétérante regardait ses pattes, les yeux dans le vague.

« Comment as-tu fait ? Comment as-tu pu continuer à aimer ton rôle de meneuse tout en te confrontant chaque jour aux sacrifices que tu as dû faire ? »

Légende du Corbeau l'arracha violement de ses pensées. Etoile Lumineuse releveva, surprise, la tête pour regarder Légende du Corbeau en face. Elle reçu une pluie de gouttes d'eaux en pleine face, de la part de notre cher Légende. Elle en avait totalement oublié la pluie qui lui collait au poil. En fait, la pluie c'est agréable...
Ses yeux étaient écarquillés par la crainte et on y lisait aussi un mélange de colère et de tristesse. Sa bouche était entre-ouverte de surprise. Choquée quoi. Comment est-ce possible ? " Il ne peut pas savoir pour Patte de Pomme, le clan de l'Ombre n'y était pas impliqué " pensa la chef irritée.
Dans un feulement de colère, elle lui répondit sauvagement, bien qu'une pointe de tristesse s'y glissait :

« Ce ne sont pas tes affaires ! Le clan avait besoin de moi, je n'avais pas d'autre choix. C'est mon problème, pas le tien Légende du Corbeau. »

Elle détourna le visage, faisant vaguer son regard ailleurs. La vie de la meneuse ne rime qu'avec, souffrance, gâchie, amour et colère.

_________________

La vie parfaite n'existe pas. Les péripéthies ont toujours étaient là pour corser votre vie, et sans elles, vous ne serez rien.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Légende du Corbeau

Félin initié


Masculin Messages : 64

Carte d'identité
Relations:
Relations 2:


MessageSujet: Re: Le Corbeau rencontre la Lumière. [ PV : Légende du Corbeau et Etoile Lumineuse ]   Lun 7 Nov - 20:30

Légende du Corbeau se crispa sous la colère d’Étoile Lumineuse. Qu'est-ce qu'elle lui disait là ? Sûrement une erreur de sa part, l’expérience de la guerre et des stratèges ne faisaient pas tout dans la vie d'un vétéran. Il rétorqua d'un ton qui se voulait calme :

    - Crois-moi Étoile Lumineuse, j'ai blessé de nombreux chats au cours de ma vie mais telle n'était pas mon intention envers toi.


La grand vétéran au pelage d'ébène fixait Étoile Lumineuse d'un air mi-inquiet, mi-sombre.
Il ne savait nullement le pourquoi du comment, mais pour une fois il tentait de comprendre une félin. Toujours, il n'avait fait que penser rationnellement et jamais il ne s'était pris la peine de demander à un chat pourquoi il se sentait mal. Les apprentis devaient toujours avancer, ne jamais se plaindre avec lui et même si l'un d'eux avait un air horrible sur sa figure, Légende du Corbeau lui demandait quand même de continuer ne lui venant pas à l'idée de le prendre à part et de savoir ce qui n'allait pas. Décidément, il voyait certaines choses autrement avec cette femelle. Cette-dernière avait détourné le regard et une lueur triste brillaient aux fond de ses iris et les gouttes de pluie, encore collés à son pelage, lui donnaient l'impression de pleurer.
Légende du Corbeau s'approcha quelque peu, tout en gardant les distances protocolaires et pour éviter un quelconque coup de griffe de la meneuse. Pourtant, il était comme attiré par cette mine mélancolique et désespérée. L'espoir ne brulait plus en son cœur. Le grand mâle n'aimait pas la savoir en état de faiblesse et à son grand étonnement, il aurait aimé qu'un proche de la féline l'a voit et l'enlace pour lui donner courage, peu importe la raison de sa fragilité momentanée et de sa souffrance permanente. Il s'avança encore légèrement, il ne savait pas ce qui l'empêchait d'avancer. Ce matin-même aucune peur ne pouvait le ronger, ce sentiment lui était quasiment inconnu. " Si c'est ce que ressentent les couards je veux bien les comprendre... QU'EST-CE QUE JE SUIS EN TRAIN DE DIRE ?! Moi ? Un lâche ? JAMAIS. " Sur ce, il prit une grande inspiration et s'approcha carrément. Il leva sa queue prêt à toucher l'épaule de la féline mais se ravisa aussitôt. Il jura en lui puis il s'assit en face d'elle signe qu'il ne lui ferait rien, du stress en moins.

    - Ce ne sont pas mes affaires il est vrai. Nous savons cependant qu'un jour je serai moi aussi une Étoile, si la mort ne me prend pas avant. Toi, tu l'es déjà. Qu'as-tu ressenti lorsque tu es montée toucher la Pierre de Lune et que nos... tes ancêtres t’ont accordé ton nom ? Personnellement, je suis partagé et la sagesse n'est pas mon point fort malgré mon âge. J'aurais besoin d'une voix telle que la tienne.

    Le cœur, ou plutôt l'orgueil du mâle se pinça un peu. Lui, avoir besoin de quelqu'un de quelque façon que se soit ? Cela sonnait étrange même pour lui. Il rangea cependant sa fierté de coté...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etoile Lumineuse

Monstre suprême d'Halloween.

avatar

Féminin Messages : 182

Carte d'identité
Relations:
Relations 2:


MessageSujet: Re: Le Corbeau rencontre la Lumière. [ PV : Légende du Corbeau et Etoile Lumineuse ]   Mar 8 Nov - 19:27


Le regard perdu dans le vague, Etoile Lumineuse entendit à peine les belles paroles de Légende du Corbeau. Comment avait-il oser lui poser cette question ? Le destin d'un chat est tracé dès sa naissance, mais il arrive parfois que le clan des Etoiles en décide autrement. Elle s'était toujours battue à mort pour son clan, tout comme aujourd'hui. Elle avait dû faire des sacrifices et accepter son destin. Etre meneur vous promez une vie longue et tranquille, ça, ça n'existe que dans les contes de fées. Sauf si un meneur en question vit dans un conte de fées, mais malheureusement ce destin est très rare est il donné que pour ceux qui en on besoin. Etoile Lumineuse n'en a pas besoin. Elle a autre chose, que seul le clan des Etoiles connait.

La chef du Tonnerre leva la tête vers le ciel, à demi caché par les branches des Quatre Chênes. Elle chercha un signe qui prouvait que le clan des Etoiles la surveillait, mais rien ne vint. Un souffle brûlant vint effleurer la nuque de la chatte rousse. - no coment - Cette chaleur qui résonnait comme intensité dans la tête de la meneuse la fit frémir de tout son corps. Un mouvement près d'elle lui fit baisser la tête pour lui laisser découvrir le lieutenant ébène, posté devant elle. Elle le dévisagea ouvertement, sans gêne. Son regard brillait de mille et une étoile d'une sagesse totale. Quand il prit la parole, Etoile Lumineuse avait les oreilles pointées en avant, en signe d'écoute.
Elle opina de la tête, songeuse. Un sourire remplaca le triste visage d'il y a 2 secondes. Elle ferma ses yeux, avant de prendre la parole, pour lui répondre tout de suite après en ouvrant ses paupières :

« Que je sâches, tout les chats du monde, même ceux qui ne font partis d'aucuns clans, partagent les même ancêtres que nous. Mes ancêtres sont tes ancêtres, Légende du Corbeau, corrigea t'elle puis reprenant une bouffée d'air, A l'époque de quand j'était lieutenante, je savais que j'irais un jour à la Pierre de Lune et avoir le nom d'Etoile Lumineuse. Parce que s'était mon destin. Une profonde sagesse m'avait envahie lorsque j'ai touché la Pierre de Lune. Qu'es-ce qu'une voix comme moi peut-elle t'aider ? Je t'écoute. »

_________________

La vie parfaite n'existe pas. Les péripéthies ont toujours étaient là pour corser votre vie, et sans elles, vous ne serez rien.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Légende du Corbeau

Félin initié


Masculin Messages : 64

Carte d'identité
Relations:
Relations 2:


MessageSujet: Re: Le Corbeau rencontre la Lumière. [ PV : Légende du Corbeau et Etoile Lumineuse ]   Mer 9 Nov - 17:39

Les paroles d’Étoile Lumineuse étaient profondes. Légende du Corbeau la remercia d'un léger signe de la tête. Cependant la suite de ses dires embarrassent le vétéran, et le prirent au dépourvu. Il pouvait d'ores et déjà lui donner une réponse mais il se souvint, comme une petite cloche lui faisant ding sans ses pensées, qu'elle était la meneuse du clan du Tonnerre et non de l'Ombre. Il devait tout de même s'avouer que jamais il n'aurait pu dire ce qu'il s'apprêter à répondre à son Chef, ni à qui que se soit d'autre d'ailleurs. Très étrange, encore une fois Légende du Corbeau se fit la remarque que cette chatte lui faisait un drôle d'effet contrairement à tous les autres félins de la forêt. Elle arrivait à lui arracher des mots, des pensées qu'il avait depuis toujours gardées pour lui-même.

    - Je..., il regardait les pattes de la meneuse quant il prit une inspiration et plongea son regard dans celui de la féline au pelage flamboyant, l'air sérieux. Tu es née ici, tu as vécu dans cette forêt qui t'as vu naitre et grandir. Tu as vécu au sein d'un clan et ses meurs et puis tu es devenue une Étoile. Tu as accompli le plus long, le plus important et le plus rude chemin que peuvent pré-destiner le clan des Étoiles à un félin. Tu ne te laisse pas influencer par d'autres pensées et tu gardes un esprit ouvert envers le monde... j'ai pu le remarquer lors de notre première assemblée, lorsque les autres meneurs me dédaignait de mon poste, tu as accepté qu'un chat tel que moi puisse devenir un jour un Chef de clan. Ton age fait aussi que tu as eu ta propre expérience de la vie...

Il regretta presque instantanément ce qu'il venait de dire à Étoile Lumineuse. Il devait essayer de se rattraper et vite.

    - Ce qui ne veut pas dire que tu es vieille ! Je dois être aussi âgé que toi donc.. Là non plus je ne veux pas dire que je suis un p'tit jeunot, loin de moi de me louer, non... Ce que je veux dire c'est que tu es très belle, l'une des plus belles que je n'ai vu dans ma vie, donc vois-tu tu ne peux être...


Il se tut subitement. Mieux valait arrêter le massacre, et il venait de perdre toute dignité en face d’Étoile Lumineuse. Pire. Il s'était comporté comme un apprenti devant une guerrière. Un marmot. Quelques secondes passèrent dans le silence. Crispé, honteux, il avait envie de frapper la tête contre un tronc d'arbre jusqu'à ce qu'il oublie ce moment... grotesque.

    - Il vaut mieux que je m'en aille, finit-il de dire, raide.


Il se leva, et s'éloigna de la femelle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etoile Lumineuse

Monstre suprême d'Halloween.

avatar

Féminin Messages : 182

Carte d'identité
Relations:
Relations 2:


MessageSujet: Re: Le Corbeau rencontre la Lumière. [ PV : Légende du Corbeau et Etoile Lumineuse ]   Mer 9 Nov - 19:29


Etoile Lumineuse attendait patientement la réponse du matou. Alors qu'elle regardait le guerrier de l'Ombre, Plume Ardente lui apparut à sa place. Il était noir comme un corbeau avec les yeux ambrés, les muscles noueux et un sourire d'ange. La meneuse fut surprise de constater que les deux mâles se ressemblaient étrangement, sauf les yeux de différentes couleurs. La féline cilla et Plume Ardente disparu. Son compagnon défunt lui était apparut comme un signe et son coeur lui piqua étrangement sous cette pensée. Elle leva la tête vers le ciel pour voir un quelquonque signe qui l'aiderai à y répondre, mais rien ne vint. Lorsque que Légende du Corbeau prit enfin la peine de lui répondre, la vétérante baissa sa tête vers lui pour plonger son regard printanier dans ses yeux métaliques. Elle l'écouta très attentivement, sans jamais le quitter du regard.
Pendant qu'il parlait de son périble pour être enfin devenue une Etoile, les souvenirs les plus intenses de la femelle lui rappellèrent de bons et mauvais souvenirs. Quand elle était chaton, jamais elle n'aurait imaginer avoir ce destin, elle admirait les anciens d'avoir vécuent si longtemps et d'avoir servis si loyalement le clan. Rejoindre les anciens vers la fin de sa vie, était son destin. Après elle eut son apprentissage et le message du clan des Etoiles qui lui apprit que jamais elle ne rejoindrait les anciens. Son baptème de guerrière, transmettre son savoir à ses nombreux apprentis, les amours, la tragique mort de sa soeur qui était morte loyalement pour protéger le clan. Puis les choses sérieuses sont arrivées, elle était devenue lieutenante et Plume Ardente était devenu son compagnon. Puis il y eu ce jour, Patte de Pomme était né. Etoile Lumineuse se rappelera toute sa vie de l'annoncement de la mort d'Etoile de Hibou, la profonde tristesse qui l'avait envahie quand la dépouille de son tendre et bien aimé compagnon était devant elle et la décision d'abandonner son chaton. Etoile Lumineuse, si elle voulait changer le passé, ne changerait rien. Parce que la mort fait partie de la vie, et ça elle l'a compris. Même si elle aurait voulue ne jamais devenire lieutenante pour à la palce être devenue reine à s'occuper pendant 6 lunes de son chaton, éviter la bataille qui avait coûté la vie à Plume Ardente et empêcher plus tôt le monstre qui avait tué sa soeur.
La femelle s'appréta à protester aux dernières paroles du félin mais il l'a prit de vitesse :

- Ce qui ne veut pas dire que tu es vieille ! Je dois être aussi âgé que toi donc.. Là non plus je ne veux pas dire que je suis un p'tit jeunot, loin de moi de me louer, non... Ce que je veux dire c'est que tu es très belle, l'une des plus belles que je n'ai vu dans ma vie, donc vois-tu tu ne peux être...

Les yeux de la femelle s'écarquillaires, surprise. Les paroles du matou lui coupa le souffle. Le lieutenant avait-il des sentiments pour la meneuse ? Mais c'est contre le Code du Guerrier d'éprouver des sentiments pour un guerrier ennemi... Une drôle de sensation se bousculait dans le coeur de Lumière et son coeur battait à tout rompre.
quand la chatte réalisa que le lieutenant se détournait d'elle, elle se leva aussitôt et lui lança d'un voix mi-inquiète mi-sage :

- Légende du Corbeau ! Ecoute... Je ne sais pas quel sentiment tu éprouves pour moi mais... C'est contre le Code du Guerrier d'aimer un chat ennemi...

Elle fixa sa nuque, anxieuse.

_________________

La vie parfaite n'existe pas. Les péripéthies ont toujours étaient là pour corser votre vie, et sans elles, vous ne serez rien.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Légende du Corbeau

Félin initié


Masculin Messages : 64

Carte d'identité
Relations:
Relations 2:


MessageSujet: Re: Le Corbeau rencontre la Lumière. [ PV : Légende du Corbeau et Etoile Lumineuse ]   Mer 9 Nov - 21:31

Légende du Corbeau s'arrêta net. Il réfléchi un moment à ce que venait de lui dire Étoile Lumineuse. Lui ? L'aimer ? Il n'avait jamais aimé quelqu'un, non jamais... en tout cas pas avec l'amour qu'éprouvaient deux amants l'un l'autre, et puis comme il se l'était remarqué plus tôt, sa personnalité irascible éloignait nombre de chats, félines ou pas. Il venait de rencontrer intiment Étoile Lumineuse, et durant leur longue discussion il avait appris au moins une chose : la chatte rousse était bien plus qu'énigmatique : elle arrivait à lui faire des choses que nul autre ne pourrait faire, et à le déstabiliser alors que personne n'avait réussi à faire fléchir son stoïcisme. En peu de temps, il avait découvert des sentiments jusqu'alors peu connu pour ainsi dire inconnu du lieutenant. Il éprouvait un grand intérêt pour elle, et il avait vraiment envie de la connaître. Quelque chose s'était formé il y a plusieurs lunes déjà, mais ce ne devait être que de la fascination et de la curiosité. Oui, il voulait continuer à lui parler, à discuter avec Étoile Lumineuse, mais s'il lui faisait peur tout sera gâché et Légende du Corbeau ne souhait ça pour rien au monde.

Le musculeux et grand chat noir tourna finalement la tête en arrière et croisa le regard inquiet de la vétérante. Il grimaça à l’intérieur de lui-même.

    - Tu sais, faire un compliment à une femelle ne veut pas dire qu'on l'aime
, lui dit-il avec un sourire. En était-il vraiment sûr ? Il l'ignorait lui-même. Il continua, une lueur mystérieuse dans ses yeux gris-métal :
-
    Le code du Guerrier permet à deux membres de clans ennemis d'avoir une relation amicale tant qu'elle n’interfère pas dans la loyauté de nos clans respectifs... et nous savons tous deux que jamais notre loyauté pour nos clans ne faillira. J'espère te revoir avant la prochaine Assemblée, j’apprécie sincèrement ta compagnie.


Le lieutenant attendit la réponse d’Étoile Lumineuse. Dès qu'il lui donnerait, peu importe son issue, il partirait et laisserait la meneuse du clan du Tonnerre dans ses pensées...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etoile Lumineuse

Monstre suprême d'Halloween.

avatar

Féminin Messages : 182

Carte d'identité
Relations:
Relations 2:


MessageSujet: Re: Le Corbeau rencontre la Lumière. [ PV : Légende du Corbeau et Etoile Lumineuse ]   Ven 11 Nov - 16:51

Etoile Lumineuse écouta très attentivement ce que lui disait Légende du Corbeau. Les yeux de la femelle était plantés dans ceux du mâle et elle put distinguer de l'inquiètude, comme si il n'était pas sûr de si qu'il venait de lui dire. Les dernières paroles du lieutenant furent comme un coup de griffes dans le coeur. Etoile Lumineuse a toujours vécue grâce au Code du Guerrier, et c'est à cause de lui qu'elle a abandonné son fils. Le clan passe avant tout... Cette partie du code lui a déchiré le coeur en trois milles morceaux. Mais sait si, un jour, l'actuelle meneuse du clan du Tonnerre donnait sa loyauté à autre chose - ou quelqu'un d'autre - que son clan ? Pas même sait la réponse à cette question.
Le regarde d'Etoile Lumineuse était toujours rivé sur le lieutenant. Elle prit un regard dur et serein, ne voulant pas montrer ses doutes au matou.

- Tu as raison Légende du Corbeau, je ne vois pas comment j'ai pus m'inquièter pour ça. lui miaula-t-elle d'une voix posée.

Elle se détourna de lui pour repartir sur son territoire, mais elle se rappella du pourquoi elle était venu ici. Elle fit volte-face vers le guerrier et, sans réfléchit, lui miaula son aide :

- Je suis venue ici pour rapporter de la lavande à mon clan, peux-tu m'aider à en trouver ? Ce sont des fleurs mauves, rajouta-t-elle comme si il allait accepter.

_________________

La vie parfaite n'existe pas. Les péripéthies ont toujours étaient là pour corser votre vie, et sans elles, vous ne serez rien.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Légende du Corbeau

Félin initié


Masculin Messages : 64

Carte d'identité
Relations:
Relations 2:


MessageSujet: Re: Le Corbeau rencontre la Lumière. [ PV : Légende du Corbeau et Etoile Lumineuse ]   Ven 11 Nov - 18:13

Les tripes de Légende du Corbeau firent un bond au creux de son ventre. Il l'avait convaincue et en était soulagé mais une partie de lui aurait voulu qu'elle poursuive lui dire ce qu'elle pensait, continuant dans son opinion première. Tous deux s’apprêtèrent à repartir chacun de leur coté lorsque la meneuse lui proposa de l'aider à trouver de la lavande. Hrm. Il était vrai que Légende du Corbeau ne s'y connaissait rien aux plantes mis à part celles qui se révélaient dangereuses, telles que la Belladone, l'Aconit, l'Adonis ou encore la fougère.

    - Je ne m'y connais vraiment pas en pâquerettes et compagnie, mais si ce sont des fleurs violettes que tu cherches, il me semble en avoir vu un plant derrière ce Chêne-là, dit-il dans un léger sourire. Jamais il n'avait autant souri d'ailleurs, à part des rires carnassiers ou mesquins.


Il indiqua l'un des quatre grands arbres ancestraux du museau. C'était au pied de ce même chêne qu'il s'était posté lors de sa première Assemblée, là où il avait posé pour la première fois ses yeux sur Étoile Lumineuse. Cette nuit-là, la lune était pleine et ses rayons éclatants, et ils avaient plongé la féline dans une aura claire et pure, rendant son pelage flamboyant encore plus éblouissant, donnant l'illusion qu'elle était faite de feu et de flammes. A cette pensée, il poussa un petit soupir amusé, à peine audible.

    - Tu es devenue guérisseuse ? ajouta-il avec une lueur ironique dans son regard. Ses yeux ne purent s'empêcher de voir le soleil qui faiblissait. La nuit tombait vite désormais et la froid avec. Une légère brise automnale souffla sur Légende du Corbeau. Son rôle de Lieutenant l'attendait au camps... malheureusement.

    - Je dois m'en aller, vraiment, il réfléchi et sauta sur l'occasion. Nous pourrions nous revoir dans un quart de lune.


Il avait dit cela sur un ton calme et doux comme s'il ne pouvait pas en être autrement. Il brulait d'envie de la revoir, elle, cette chatte qui le rendait instable, mais son allure goguenarde revint suffisamment vite :

    - Je te proposerais bien la ville des bipèdes mais je pense qu'une chatte comme toi n’apprécie pas ce genre d'endroit, trop dangereux et mal famé... Je me trompe ? termina le Lieutenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etoile Lumineuse

Monstre suprême d'Halloween.

avatar

Féminin Messages : 182

Carte d'identité
Relations:
Relations 2:


MessageSujet: Re: Le Corbeau rencontre la Lumière. [ PV : Légende du Corbeau et Etoile Lumineuse ]   Sam 12 Nov - 16:02

[ On arrête là ? ]

Etoile Lumineuse suivit du regard la direction qui lui indiquait Légende du Corbeau. La femelle le remercia d'un signe de tête avant de bondir derrière le chêne. Effectivement, de la lavande s'y trouvais. Etoile Lumineuse approcha son museau de la plante, la bouche entrouverte et les narrines dilatées. Elle inspira un bon coup et, effectivement c'est bien de la lavande. La meneuse arracha délicatement un bouquet de tiges de la lavande avant de rejoindre le lieutenant du clan de l'Ombre. Elle déposa sa cueillette devant ses pattes. Quand elle se redressa, le matou l'a regardait avec un regard indéchiffrable.

- Tu es devenue guérisseuse ? ajouta Légende du Corbeau.

La femelle put lire de l'ironie dans le regard de ce dernier, ce qui la fit beaucoup sourire. Une forme sombre passa au dessus de leurs têtes pour engloutir la lumière du jour. La rouquine leva la tête vers le ciel pour voir le soleil décliner sa place à la lune. Elle allait devoir rentrer dans le noir, super. Elle allait saluer le lieutenant mais il l'a prit de vitesse :

- Je dois m'en aller, vraiment, il réfléchi et sauta sur l'occasion. Nous pourrions nous revoir dans un quart de lune. Je te proposerais bien la ville des bipèdes mais je pense qu'une chatte comme toi n’apprécie pas ce genre d'endroit, trop dangereux et mal famé... Je me trompe ?

La vétérante avait remarqué le ton doux du mâle, mais dès que celui-çi eu finit de parler, le pelage de la meneuse se hérissa. Ses yeux lançait des éclairs et elle cracha :

- Tu me prends pour ces femelles qui se dandinent devant les mâles et qui, par dessus le marché, ont peurs de se salires ?! Garde-ça pour toi, j'aurais préférer ne jamais l'entendre.

Un grand silence bomba l'atmosphère. La féline baissa la tête, honteuse d'avoir réagit ainsi. Elle reprit dans un soupire de culpalbilité, la tête redressée :

- Excuse-moi de mettre emporter... Je serais ravie de te revoir, la ville des bipèdes ça me va.

[ Pardon mais c'est nul U.U ]

_________________

La vie parfaite n'existe pas. Les péripéthies ont toujours étaient là pour corser votre vie, et sans elles, vous ne serez rien.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Le Corbeau rencontre la Lumière. [ PV : Légende du Corbeau et Etoile Lumineuse ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le Corbeau rencontre la Lumière. [ PV : Légende du Corbeau et Etoile Lumineuse ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» The Crow, Le corbeau et la mythologie
» Le tonnerre gronde, la pluie tombe, j'en suis heureuse....[Légende Japonnais]
» La légende de Martin et Martine par Tournesol
» Obélisque de lumière
» Bretagne magazine spécial légende arthurienne
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The New Legend :: Territoires Neutres :: Quatre Chênes-