Une nouvelle légende, une prophétie étrange, une guerre sans merci !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Coquelicot d'Été, chatte spéciale. [FINIS]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Coquelicot d’Été

Félin arrivant

avatar

Féminin Messages : 7


MessageSujet: Coquelicot d'Été, chatte spéciale. [FINIS]   Mar 25 Oct - 9:28

    Nom : Petit Coquelicot – Nuage de Coquelicot – Coquelicot d’Été
    Sexe : Femelle
    Age : 32 lunes
    Clan : Rivière
    Rang : Guerrière

    Caractère (minimum 5 lignes) :
    Coquelicot d’Été est une jeune chatte... spéciale. Sans le vouloir, elle ne fait que des bêtises. Elle fait pourtant de son mieux pour ne pas décevoir son clan. Mais elle n'y arrive pas. Elle est maladroite, tête en l'air, et elle a un comportement étrange. Son comportement ne donne pas envie d'être son ami(e) ou son compagnon. Depuis qu'elle est née, elle est seule, pas forcément à cause de son caractère, parce qu'elle n'était pas comme ça lorsqu'elle est née, cette spécialité est arrivée plus tard. Mais son physique intimidait les autres (plus maintenant) et personne n'osait lui parlait, en plus de sa timidité ça ne l'arrangeait pas vraiment. Elle n'avait pas d'amis, jamais eu d'amour. Lorsqu'on lui dit par exemple de partir en patrouille le matin, elle y va certes, mais arrive à se perdre, alors qu'elle suit les autres chats. Parfois, elle capture des proies, mais elle les mange tout de suite après. Et elle ne fait que parler. Elle parle fort, raconte toujours n'importe quoi, mais elle ne s'en rend pas compte. Tout le monde essaie de l'éviter un maximum, personne ne lui parle. Parce que quand on lui parle, on a qu'une envie : lui dire de se taire et de rester tranquille. Mais lorsqu'on lui dit ça, elle se met à bouder, et ne sort plus de sa tanière pendant longtemps, ne mange plus, ne bois plus, ne bouge pas de sa litière. Elle est très susceptible, malgré son caractère.
    Coquelicot d’Été passe son temps à réfléchir. Réfléchir à quoi, me direz-vous ? Eh bien, de tout et de rien. Elle s'interroge sur la vie. Comment ça serait si les autres l'appréciaient comme elle est. Si elle n'était pas aussi bruyante, aussi spéciale, comment serait sa vie ? Mieux ? Sûrement. Parce que malgré sa spécialité, c'est une jolie chatte.

    Physique (minimum 4 lignes) :
    Coquelicot d’Été est une jeune chatte siamoise. Étrange pour une chatte sauvage ? Il y a dans sa famille un chat domestique (mort à présent) mais il était siamois, et elle lui ressemble traits pour traits. Elle a le bout de la queue noir, comme le bout de ses pattes, tout son visage l'est aussi, sauf en-dessous de ses oreilles, ses poils sont couleur crème. Sinon son pelage est couleur crème et ses yeux sont bleus clair. Elle a de longues pattes fines, comme sa queue et un long dos. Ses oreilles sont normales, elle a des griffes acérées (elle passe son temps a faire ses griffes) et de grandes moustaches.

    Histoire (minimum 10 lignes) :
    Coquelicot d’Été est née au sein du Clan de la Rivière, mais n'y a pas toujours vécut. En effet, âgée seulement de 4 lunes, elle s'extirpe de la pouponnière et sort du camp. Elle a de petites pattes fines et fragiles, mais elle avance quand même, sans se soucier de ses coussinets mais plutôt de ce qui l'entoure. Elle voit des petits feuillages bouger, peut-être à cause du souffle naturel, ou d'un petit repas que mange sa maman. Elle se met à trottiner, et sent une odeur nauséabonde envahir l'air, la petite chatte prend un air dégoûté, mais ça ne l'empêche pas de continuer d'avancer. Elle se surprit à marcher sur un sol dur et rêche, alors elle baisse la tête et elle voit quelque chose de... gris. L'odeur fétide se dégage de cette matière rugueuse, mais encore une fois, Petit Coquelicot avance toujours. Elle sentit le sol trembler sous ses pattes, alors elle s'arrête, effrayée par ce qu'il lui arrivait. Elle tourna la tête de tout les côtés, lorsqu'elle vit quelque chose d'énorme foncer sur elle. Un monstre arrivait sur la jeune chatte ! Elle aurait bien voulu fuir, mais ses pattes se dérobèrent sous elle, et le monstre la percuta de pleins fouet. Elle s'écrasa lamentablement contre un tronc d'arbre et retomba au sol, sur des pierres dont quelques unes sont coupantes. Les larmes lui monta aux yeux, et elle appela sa mère mais elle ne répondait pas. C'est bien la première fois qu'elle ne lui vint pas en aide !
    La jeune chatte sentait ses forces la quitter peu à peu, et la panique la submergea, en pensant à sa mère qu'elle ne verra sûrement plus, aux autres chatons même s'ils ne lui parlaient pas, à sa petite vie douillette... Pourquoi était-elle partit ?! Q'avait-elle en tête ? En plus de ses forces qui la quittaient, elle perdait peu à peu la vue, et son imagination se mit à divaguer, s'inventant des chats, rêvant de choses étranges... Puis le noir fut.
    Elle se réveilla, cela relève du miracle. Mais elle n'était pas au même endroit. Elle était sur quelque chose de douillet et mou, il faisait chaud, mais quelque chose la dérangeait. Elle voulut se retourner vous se blottir contre sa mère, mais elle ne vit rien. Elle se mit à l'appeler, perdue dans cet endroit inconnu, avec des choses tout à fait étranges, une boîte noire contenant des Bipèdes qui bougent à l'intérieur, des bruits sonores s'en dégagent d'ailleurs... Aussi, il y avait des odeurs fort peu appétissantes, mais une odeur bien plus intéressante s'échappait d'un endroit plus loin. Petit Coquelicot bondit sur le sol froid et dur, quittant sa petite litière à regret. Elle avançait en boitant, sa patte gauche lui faisait mal. Elle passa par l'entré et la délicieuse odeur l'enveloppa, et elle avança d'un pas rapide - du moins, le plus rapide qu'elle pouvait. Une Bipède arriva, Petit Coquelicot prit peur et s'enfuit en direction de sa nouvelle litière, et cacha sa tête sous sa queue, en pensant la Bipède revenir vers elle et la dévorer comme le ferait un chien. La Bipède arriva avec un objet en main, et le déposa près d'elle. L'ennemi naturel partit et Petit Coquelicot renifla le contenu. C'était pareil que ce qu'elle mangeait d'habitude, sauf que ça ne venait pas de sa maman. Elle lapa une fois, deux fois, trois fois, puis des centaines de fois. Enfin elle finit, elle s'étira et s'endormit, un peu triste que ça ne soit pas sa mère qui le lui a donné.
    Elle se réveilla plus tard, frappée par son rêve affreux. Sa mère se faisait écraser par un monstre. Et si c'était vrai ? Petit Coquelicot regarda autour d'elle, et vit une ouverture. Elle se leva et marcha en direction de cette ouverture, et elle se mit à marcher sur de l'herbe. Enfin ! Ses coussinets avaient bien mal, un peu d'herbe fraîche ne lui fait pas de mal. Elle avança toujours en savourant cette sensation sous ses pattes, et regarda la forêt. Là d'où elle vient. Elle avança, mais fut brusquement repoussé par quelque chose de dur. Elle regarda devant elle, mais ne voyait rien pourtant. Elle retenta, et encore une fois quelque chose l'en empêcha. Elle pencha la tête sur le côté et regarda le vide, en se demandant ce que ça pouvait bien être. Elle scruta encore une fois, et distingua quelque chose de gris, de haut, de fin. Un barrage ! Elle plissa les yeux, et sortit les griffes pour trouver une fente et continua à creuser. Mais Petit Coquelicot vit une entrée sous le barrage, comme si un autre chat l'aurait fait. Petite comme elle était, elle s'y faufila sans difficultés et elle galopa tout droit dans la forêt, dans l'espoir de sauver sa mère. Elle galopait sans s'arrêter, traversait le Chemin du Tonnerre en faisant attention cette fois, passa par les Quatre Chênes et passa sur un petit tronc d'arbre qui traverse le cours d'eau. Elle atterrit au sol, et fusa vers le camp, emprunta le même chemin de sa fugue et se retrouve devant la pouponnière. Elle entra, essoufflée et vit sa mère, les yeux emplis de chagrin, le regard loin, et le poil négligé. Petit Coquelicot s'avança vers elle, la mère leva la tête et son regard lointain se posa sur la petite chatte fatiguée. Son regard s'éclaira et elle quitta sa litière, laissant les petits chatons seuls en train de dormir, ne se souciant pas de ce qui leur arrivaient. La mère câlina sa fille, ronronna, arrangea son poil, la petite chatte en fit autant avec les poils de sa mère, sales et ternes. Sa mère recula pour la contempler, et vit des cicatrice sur son visage, fines, et remarqua son odeur étrange. Mais elle s'en moquait pour le moment, elle partit avertir la chef, suivit de près par sa petite chatonne. La chef, en la voyant fut surprise, elle était contente mais elle la fâcha (certes, pas autant qu'elle devrait subir) et Petit Coquelicot se cacha derrière sa mère. La chef sourit et lui pria de raconter ce qui lui est arrivé. Petit Coquelicot commença son récit en parlant haut et fort, sans se soucier des Anciens qui veulent dormir, ou des autres chatons. Sa mère lui chuchota de se calmer, mais la petite chatte ne savait pas pourquoi alors elle l'ignora et continua. La chef plissait un peu les yeux pour bien comprendre, puis la remercia pour ensuite entrer dans son Antre.
    Un peu plus tard dans la journée, Petit Coquelicot fut baptisé apprentie pour son acte de bravoure (s'être sauvée des Bipèdes) et cela faisait déjà 2 lunes qu'elle n'était plus là. Nuage de Coquelicot était fière, mais les autres apprentis faisaient comme les chatons ; ils l'évitaient et ils étaient mal à l'aise lorsqu'elle était à côté d'eux. Au début, elle pensait que son courage les laissait sans voix, mais elle comprit vite ce qui allait mal. Elle avait changé, ce n'était plus la même. Des chats disent que les Bipèdes lui manque, mais d'autres disent que c'est à cause des chocs reçus. Et c'est vrai, son accident lui a fait perdre un peu la boule, et les autres ne la respecte plus. Ils l'évitent, mais quand une tâche misérable doit être faite, ils lui demandent toujours, et Nuage de Coquelicot acceptait toujours. Elle les faisait, la mine contente mais au fond elle en voulait à tout le monde. Seuls son mentor et sa mère ne la prenait pas pour une dégénérée, et elle les remercie infiniment.
    Elle est passé guerrière sous la demande de son mentor. Elle faisait parfaitement bien son travail, elle faisait tout se qu'elle pouvait, la chef a accepté pensant que son mentor n'en voulait plus. Mais c'était faux, son ancien mentor l'appréciait.
    Aujourd'hui Coquelicot d’Été vit encore comme avant, seul son ancien mentor est son ami, et elle l'évite à son tour, parce qu'elle a conscience de son état, et elle n'a pas envie qu'il devienne un chat mal aimé. Elle préfère rester seule, parlant à elle-même pour combler le silence pesant, préférant passer pour une folle.

    Prénom(Facultatif): Luly :3
    Age(Facultatif): Bientôt mon anniv' ! sushi
    Comment avez vous découvert le forum ?: Merci Autumn
    D'un premier coup d’œil, vous le trouvez ? ...: Superbe ! Love
    Codes du règlement : [Dak by Gammach]



Dernière édition par Coquelicot d’Été le Lun 31 Oct - 12:10, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wild-dragon.forumgratuit.org
Eclair Vif

Soldat Gammach'

avatar

Féminin Messages : 352

Carte d'identité
Relations:
Relations 2:


MessageSujet: Re: Coquelicot d'Été, chatte spéciale. [FINIS]   Mar 25 Oct - 9:35

Bienvenue !
Le code que tu as mis est un faux ;)

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coquelicot d’Été

Félin arrivant

avatar

Féminin Messages : 7


MessageSujet: Re: Coquelicot d'Été, chatte spéciale. [FINIS]   Mar 25 Oct - 9:39

    Ouais je sais, Autumn me l'a dit, mais la dernière phrase est vraiment pas compréhensible .0. Je vois pas ce qu'il fait là le "Si jamais" ^^"

    Sinon, merci ;D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wild-dragon.forumgratuit.org
Sentier Tacheté

Co'Fonda Patate en Choucroute

avatar

Féminin Messages : 618

Carte d'identité
Relations:
Relations 2:


MessageSujet: Re: Coquelicot d'Été, chatte spéciale. [FINIS]   Mar 25 Oct - 16:20

Welcome au pays des sushiiis!! sushi /CAMION/

Brefouille, bon courage pour le reste de ta fiche!

_________________
Tu crois qu'ya des serpents ici? Mais non y a pas d'serpent. Euh alors des pumas? Non ya pas dpumas non plus. Euh des gorilles, des tarentules? Non pas dgorilles, pas d'tarentules. Des jaguars alors? Un truc du genre? Euh jvais vérifier mais jcrois que y en reste plus. Bon jvais prendre le potage. Potage, et pour madame? T'a entendu? Ouai une bestiole. *gloups*
Extrait des 2 min du peuple : Bambi perdu en forêt

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esprit du Faucon

Fonda' Sadique Jumper'Aifé

avatar

Féminin Messages : 226

Carte d'identité
Relations:
Relations 2:


MessageSujet: Re: Coquelicot d'Été, chatte spéciale. [FINIS]   Mer 26 Oct - 13:36

Bienvenue à toi ! Bon courage, pour le reste de ta fiche.
Si tu as des questions, n'hésite pas.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-new-legend.forumactif.org
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Coquelicot d'Été, chatte spéciale. [FINIS]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Coquelicot d'Été, chatte spéciale. [FINIS]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Un fou, une patte, une chatte (FINIS)
» Pour une occasion très spéciale !
» chatte virtuose ...
» Les Boucles de Spa (Spéciale de Saive)
» [RP] Une invitation spéciale
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The New Legend :: Gestion des personnages :: Présentations :: Présentations validées-